News

language experiment Le Petit Robert dictionary project
august 2017

50th anniversary edition
with 22 original works by Fabienne Verdier
Publication: 17 August 2017

Open a dictionary, select two words that start with the same letter, space them out side-by-side and observe what happens in your mind.
A kind of mirror effect takes place. Each half of the pair begins to echo and then confront, clash, repel, answer, transform, deconstruct, combine, propel, magnetize or resist the other.
By associating two signs, the mind organizes itself through a process of self-construction, leading to the emergence of a fluctuating magnetic field, the words organically energizing each other, creating the foundations of language or thought.
So how can this energy of language be materialized?
Take for example the word Liberty: what happens if we associate it with Labyrinth? Or Force with Form?
I have long been interested in the links between painting and language, initially the ideogram and how by deconstructing its complex and abstract form one can suggest a concept in movement. Here, though, the deliberate choice of two words lead me to explore not a fixed concept but to suggest a thought unfolding.

Related news:
Polyphonies: Formes sensibles du langage et de la peinture featuring the various creative stages of Le Petit Robert dicitionary project and co-authored with Alain Rey will be co-published by Les Editions Robert and Albin Michel in October.

The Language Experiment, an exhibition on my lexical-artistic collaboration with Alain Rey and Le Petit Robert will be held at the Musée Voltaire (Bibliothèque de Genève) from 3 November to 10 December 2017.

 

 

Édition des 50 ans du dictionnaire le Petit Robert
avec 22 tableaux originaux par Fabienne Verdier
Parution : 17 août 2017

L’expérience du langage

Ouvrez un dictionnaire, choisissez deux mots qui commencent par la même lettre, mettez-les l’un à côté de l’autre en les espaçant peut-être très légèrement et observez ce qui se passe dans votre cerveau.
Une construction en miroir s’élabore. Chacun des deux éléments du couple commencent par se refléter, puis se confrontent, s’entrechoquent, se repoussent, se répondent, se modifient, se déconstruisent, s’amalgament, se précipitent, s’aimantent, se résistent.
Dans cette association les deux signes, Le cerveau s’organise selon un processus d’auto-construction, un champ magnétique fluctuant s’installe, ils se dynamisent organiquement pour constituer les prémisses d’un langage ou d’une pensée.
Pour répondre à la question : comment matérialiser l’énergie du langage ?
Prenons le mot Liberté, que se passe-t-il quand on l’associe à Labyrinthe ?
Autre exemple : le mot Force avec le mot Forme
Si je m’étais intéressé depuis longtemps aux rapports entre peinture et langage, notamment par le biais de l’idéogramme en étudiant comment en déconstruisant une forme complexe et abstraite, on pouvait figurer ou évoquer un concept dans son mouvement, cette fois-ci le choix délibéré de deux mots me poussait à explorer non plus un concept fixe mais suggérer une pensée dans sa dilatation.

Autres nouvelles:
Polyphonies: Formes sensibles du langage et de la peinture – Ce livre prolonge l’aventure de l’édition anniversaire du Petit Robert dans les coulisses de la rencontre et de notre travail avec Alain Rey.  Une coédition des Editions Robert et Albin Michel à paraître le 17 octobre 2017.

L’éxperience du langage – Retrouvez les 22 tableaux du Petit Robert dans le cadre d’une exposition au musée Voltaire de la Bibliothèque de Genève du 3 novembre au 10 décembre 2017.

 

 
Fabienne Verdier - Le-Petit-Robert_edition-50-ans_2017
 
Fabienne Verdier - Fabienne Verdier and Alain Rey
Fabienne Verdier and Alain Rey, 2016
 
Fabienne Verdier - Forme-Force
Forme-Force, 2017
Collage 2
 
Fabienne Verdier - Forme-Force
Forme-Force, 2017
Collage 4