News

rhythms and reflections solo exhibition
Waddington Custot Gallery, London
25 November 2016 ›
4 February 2017

Waddington Custot Gallery
11 Cork Street
London W1S 3LT
mail@waddingtoncustot.com
waddingtoncustot.com

New York Times
www.nytimes.com

View online exhibition catalogue
issuu.com

Opening in November, Rhythms and Reflections marks Fabienne Verdier’s first solo exhibition in London and will feature large-scale abstract paintings produced over the last year. These include recent work from the Walking Paintings series as well as a new group of paintings, Rhythms and Reflections, which mark a noteworthy change of direction.

Transformations in Verdier’s physical and performative creative practice in recent years can be seen most vividly in the new title series. These paintings were made following Verdier’s return to France from a period of intense experimentation spent as the first visual artist-in-residence at The Juilliard School in New York in 2014. The creation of both music and painting simultaneously awakened in Verdier a profound awareness of vibration and the rhythm of melodic phrases.

In the Rhythms and Reflections works, Verdier balances her on-going exploration of gesture with a consideration of the pictorial surface as a whole and consequently the creation of a sense of space and depth. Multiple layers of glaze are initially built up, adding a translucency and vibrancy to the surface of each canvas. Definition is given to an abstract plane of broad monochromatic brushstrokes through a series of vertical drips of paint that Verdier resolutely incorporates into the composition. A departure from her previous practice, the new works on the whole are less about the physical act of painting and more about the consideration of a rhythmic layering, nomadism and sudden events of mark making.

« Rhythms and Reflections », qui ouvre en novembre, est la première exposition individuelle de Fabienne Verdier à Londres. Elle présentera des peintures abstraites de grandes dimensions réalisées cette année, notamment des œuvres récentes de la série Walking Painting, ainsi qu’un nouvel ensemble de peintures, Rhythms and Reflections, qui reflète un changement notable d’orientation.

Les transformations de la pratique créative de Verdier ces dernières années, d’un point de vue physique comme performatif, sont particulièrement visibles à travers cette nouvelle série. Ces peintures suivent le retour de Verdier après une période d’intense expérimentation lors de sa résidence d’artiste à la Juilliard School de New York en 2014 – la première dans cette institution pour une artiste en arts visuels. La création simultanée de musique et de peinture a éveillé chez Verdier une profonde conscience de la vibration et du rythme des phrases mélodiques.

Dans les œuvres de Rhythms and Reflections, Verdier allie son exploration incessante du geste et une attention particulière à la surface picturale dans son ensemble et donc à la création d’une perception de l’espace et de la profondeur. Plusieurs couches de vernis sont d’abord appliquées, ce qui ajoute translucidité et vivacité à la surface des toiles. Sur un plan abstrait de larges coups de pinceaux monochromes, le sens est donné par une série de coulées de peinture verticales que Verdier incorpore résolument dans la composition. À la différence de ses anciennes pratiques, les nouvelles œuvres dans leur ensemble s’attachent moins à l’acte physique de peindre et davantage au souci d’une stratification rythmique, du voyage et d’événements soudains laissant leur marque.

 
Fabienne Verdier - Walking painting
Walking painting, 2016
 
Fabienne Verdier - T The New York Times Style Magazine
 
Fabienne Verdier - Fabienne verdier, solo exhibition, Rhythm and reflection